Paris accueille le premier sommet des Régions pour le climat

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Le palais d’Iéna dans le 17ème arrondissement parisien accueillait pendant deux jours les 10 et 11 octobre dernier, le premier sommet des Régions pour le climat organisé à l’initiative de l’ancien gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger. L’objectif, lutter au niveau local contre le dérèglement  climatique en encourageant et soutenant le développement de projets d’infrastructures écologiques ou renouvelables.

L’organisation non-gouvernementale R20 Regions of Climate Action née en 2010 de la volonté d’Arnold Schwarzenegger, a pour objectif de susciter les initiatives locales et seconder ainsi une solidarité internationale qui éprouve jusqu’à présent bien des difficultés à se concrétiser dans l’action. Le sommet mondial du R20 n’était composé à l’origine que de vingt régions mais compte désormais plus de 500 villes et collectivités à travers le monde.

La première édition de cette manifestation organisée dans la capitale française, se positionnait donc dans « l’agenda positif » de préparation de la COP 21 et fut l’occasion pour le R20 d’impliquer un maximum d’acteurs dans une Déclaration internationale sur le changement climatique. Ce sommet a regroupé en effet de nombreux représentants de régions et de gouvernement locaux, des chefs d’entreprises, des investisseurs ou des universitaires. Parmi les personnalités françaises, étaient présents entre autres le Premier ministre Manuel Valls, les ministres Laurent Fabius et Ségolène Royal, la Maire de Paris Anne Hidalgo ou encore Nicolas Hulot.

Le PDG du groupe énergétique français EDF invité à prendre la parole lors de ses échanges a rappelé pour sa part le soutien apporté par EDF à l’organisation R20 depuis sa création et la politique du groupe en matière d’action locales. L’énergéticien mène en effet depuis plusieurs années de nombreuses actions en partenariat avec les collectivités territoriales et oriente sa politique vers le développement des moyens de production renouvelable. Une stratégie qui lui aura permis de diminuer de moitié ses émissions de gaz à effet de serre en l’espace de vingt ans et qui envisage l’électricité comme un “outil incontournable pour la décarbonation de l’économie mondiale”.

Le sommet s’est achevé finalement par la signature de le Déclaration de Paris pour le climat, véritable feuille de route préparant la future Conférence des Nations Unies sur le Changement Climatique, qui se tiendra à Paris en 2015.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>