Vers une Union de l’Energie en Europe ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Avec la crise russe, on vient de se rappeler que l’Union Européenne ne dispose ni d’une force armée sympole du hard power, ni un marché unifié, avec la question énergétique. Sommes-nous en train de progresser sur ces questions, rien n’est moins sûr.

Dans le journal La Tribune, le vice-président responsable de l’Energie à la Commission européenne, Maros Sefcovic, a rejoint Kristalina Georgieva, la vice-présidente de la Commission chargée du Budget, en faisant valoir un nécessaire renforcement de la sécurité énergétique:

“Ce nouveau développement va devoir être discuté. L’évolution constante du paysage énergétique est une raison pour l’UE de construire une Union de l’Energie dont l’une des priorités sera la sécurité des approvisionnements”.

Le 1er décembre 2014, l’Agence Internationale de l’Energie affirmait ainsi :

« L’intégration des marchés européens de l’énergie s’est principalement faite dans le nord et l’ouest de l’Europe. [Or] tant que d’importantes interconnexions ne seront pas construites sur tout son territoire, l’UE ne disposera pas d’un véritable réseau énergétique intégré et unique – le fondement d’une Union européenne de l’énergie ».

Pendant ce temps là, les groupes énergétiques privés agissent unilatéralement. C’est notamment le cas de E On comme nous le révèle la journaliste spécialisée du secteur énergétique au journal Les Echos, Anne Feitz:

Coup de tonnerre sur le marché européen de l’énergie. E.ON a annoncé dimanche soir une réorganisation susceptible de révolutionner le secteur. Le leader allemand va se séparer de ses centrales électriques conventionnelles – nucléaires, au charbon ou au gaz – pour se recentrer sur les énergies renouvelables, les réseaux électriques et gaziers et les services aux clients. Si E.ON rejette le parallèle, les analystes voient ce mouvement comme une tentative de mettre les actifs les moins performants dans une sorte de « bad bank », une structure de défaisance.
Photo sur le site lesenr.com
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »